Midi-Pyrénées Sud

Laurence D'aldèguier, nouvelle présidente pour la MSA MPS

Mis à jour le 18/09/2020

À l’issue du scrutin qui s’est tenu par correspondance, le nouveau Conseil d’administration s’est réuni à Aspet (31) pour procéder à l’élection de sa nouvelle Présidente. Laurence d’Aldéguier est élue et succède à Daniel Gesta.

Une nouvelle présidente, issue du milieu agricole
Installée à Montesquieu-Lauragais (Haute-Garonne), Laurence d’Aldéguier est âge de 57 ans. Agricultrice en EARL, elle est associée au sein de la SCEA d’Aldéguier et trésorière de la Cuma Villefranche-Gardouch (31). L'exploitation cultive du blé dur, de l'orge de brasserie, du tournesol, des pois, du sorgho, du soja et plus récemment des lentilles et du maïs en sec.
Elle est déléguée cantonale depuis 2015. Déjà membre du Conseil d’administration, elle était co-présidente de la commission sanitaire et sociale lors du dernier mandat.
Au-delà de la proximité, la MSA demeure aussi pour sa présidente une véritable instance mutualiste. Et elle y tient fortement. « C'est une solidarité dans le monde agricole qu'il ne faut ni perdre, ni gâcher ».

Patricia Saget- Castex a été élue vice-présidente, au titre du collège des salariés. Elle est salariée du Crédit Agricole Toulouse 31. Elue de la MSA dans la Haute-Garonne depuis 2005 et membre du Comités d’action sociale dans le précédent mandat. Elle était aussi administratrice à  la Caisse Centrale de MSA en 2015. Elle préside la Fédération Nationale Marpa.
 
40 membres représentatifs des adhérents des quatre départements, au service de la protection sociale agricole
Le Conseil d’administration de la MSA Midi-Pyrénées Sud (Ariège, Haute Garonne, Gers, Haute Pyrénées) se compose de 36 administrateurs élus, issus des trois collèges représentants les trois grandes populations d’assurés du régime agricole – exploitants ou chefs d’entreprise agricole, salariés agricoles et employeurs de main-d’œuvre. 4 représentants de l’Union des associations Familiales (UDAF) siègent également au Conseil pour représenter l’intérêt des familles.