Midi-Pyrénées Sud

Exploitant : la MSA répond à vos questions

Mis à jour le 08/09/2020

L'épidémie de Coronavirus a des conséquences sur votre activité et votre relation avec la MSA. Cette foire aux questions est là pour vous informer sur des situations que vous pouvez rencontrer. Elle sera mise à jour régulièrement tout au long de cet épisode. Nous vous invitons à revenir régulièrement.

1/ Santé, arrêt de travail et indemnisation

 

Je suis chef d’une exploitation de maraichage et j’ai été infecté par le Covid durant le confinement. Est-ce que mon infection peut être reconnue comme accident de travail ? 

Pour qu’elle soit prise en charge en tant qu’accident du travail, votre infection doit être liée à un fait accidentel comme une piqûre, une blessure… pour pouvoir fixer une date précise à votre maladie. Pour ce faire, vous devez déclarer cet accident auprès de votre MSA. 

 

Je suis exploitant d’un GAEC et j’ai contracté le Covid pendant le confinement. J’ai des séquelles de mon infection. Est-ce que ma maladie peut être reconnue comme maladie professionnelle ? 

Pour que votre maladie soit reconnue et prise en charge en tant que maladie professionnelle, il faut qu’elle ait provoqué un taux d’incapacité permanente partielle (IPP) d’au moins 25% après avis du Comité régional de reconnaissance des maladies professionnelles (CRRMP). Vous devez déposer auprès de votre MSA une demande de reconnaissance de maladie professionnelle accompagnée du certificat médical établissant le lien entre votre maladie et votre activité professionnelle. 


Je pense avoir les symptômes liés au COVID-19. Que dois-je faire ?

Afin d’éviter le risque de propagation du virus, restez chez vous et contactez votre médecin traitant. Celui-ci mettra en place une surveillance adaptée à votre état. Si vous avez des difficultés à respirer, appelez rapidement le SAMU centre 15 ou le 114 pour les personnes sourdes et malentendantes.
Votre médecin effectuera ou vous prescrira un test à faire rapidement. Il vous indiquera le laboratoire pratiquant ce test (prélèvement pratiqué en passant par le nez). Le test sera pris en charge à 100 % par la MSA. 
> Retrouvez toutes les démarches à effectuer 
 

Je suis considéré comme une personne à risque élevée, puis-je bénéficier d'un arrêt de travail ?

Pour certaines personnes, le coronavirus peut présenter un risque plus important. Elles doivent d’autant plus respecter les consignes d’hygiène et de confinement en restant à leur domicile, en arrêt de travail. Cet 

arrêt de travail peut être demandé en ligne directement sans passer par votre médecin, si vous êtes en ALD. 

Si vous êtes considéré comme une personne à risque élevé mais que vous n’êtes pas en ALD,  vous devez vous adresser à votre médecin traitant ou à un médecin de ville pour obtenir votre arrêt de travail.

> Accéder au service (en cas d'ALD)
> En savoir plus
 

Je suis une personne de santé avec un risque de santé élevé par rapport au Covid-19. Comment se passe le renouvellement de mon arrêt de travail ? 

L’arrêt de travail est renouvelable tant que les consignes sanitaires sont maintenues. Si vous avez fait une demande d’arrêt de travail via le service dédié et que votre arrêt arrive à échéance, il sera renouvelé automatiquement sans démarche à faire de votre part.
> En savoir plus

 


Je vis ou je cohabite avec une personne avec un risque de santé élevé. Puis-je me mettre en arrêt de travail ?

Si vous vivez ou cohabitez avec une personne présentant un risque élevé par rapport au Covid-19, vous pouvez solliciter votre médecin traitant ou un médecin de ville. Il pourra vous prescrire un arrêt de travail s’il l’estime nécessaire. L’arrêt peut être prescrit et renouvelable jusqu'au 31 août 2020.

   
 

Je suis exploitant et j’ai dû me mettre en arrêt de travail suite au COVID-19. Ai-je droit à une indemnisation ?

Oui. Dans le cadre des mesures liées à l’épidémie, vous pouvez bénéficier d’une indemnité journalière de 21 euros au titre de l’AMEXA si vous avez dû rester à votre domicile pour garder votre enfant de moins de 16 ans ou en situation de handicap.
 

Je ne présente pas de symptômes du coronavirus mais je partage le même lieu de vie ou j’ai eu un contact direct avec une personne malade du Covid-19 : que dois-je faire ?

Vous devez prendre contact avec votre médecin traitant qui pourra vous prescrire un arrêt de travail s’il l’estime nécessaire.  
La durée de cet arrêt de travail est de 20 jours au maximum.